Print


Alain Fontanel et Jean-Philippe Lally


LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA CTS (2019)


LE PRÉSIDENT

Alain FONTANEL
Vice-Président de l’EMS
1er Adjoint au Maire de Strasbourg

 

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL

Jean-Philippe LALLY

 

LE VICE-PRÉSIDENT

Pierre PERRIN

Conseiller communautaire
Maire de Souffelweyersheim

 

LES ADMINISTRATEURS REPRÉSENTANT L’EUROMÉTROPOLE DE STRASBOURG

Robert HERRMANN
Président de l’EMS
Adjoint au Maire de Strasbourg

 

Roland RIES
Maire de Strasbourg
Vice-Président de l’EMS

 

Pia IMBS
Conseillière eurométropolitaine déléguée
Maire de la commune de Holtzheim

 

Patrick MACIEJEWSKI
Conseiller eurométropolitain
Adjoint au maire de Schiltigheim

 

Anne-Pernelle RICHARDOT
Conseillère eurométropolitaine
Adjointe au maire de Strasbourg

 

Eric SENET
Conseiller eurométropolitain
Conseiller municipal

 

LES ADMINISTRATEURS REPRÉSENTANT DE LA RÉGION GRAND EST

Pascal MANGIN
Conseiller régional

 

Justin VOGEL
Conseiller régional
Maire de Truchtersheim

 

LE REPRÉSENTANT DES SALARIÉS DE LA CTS

Élizabeth KIEFFER
Salariée de la CTS

 

LES CENSEURS

Ville de Strasbourg

Ville de Kehl

Conseil départemental du Bas-Rhin

Caisse des Dépôts et consignation

Titulaire du contrat de partenariat keolis


qui décide

 

C’est l’Eurométropole qui définit la politique de transport. En sa qualité d’Autorité Organisatrice, elle fixe l’offre (tracé, fréquence…) et les tarifs, lesquels sont votés chaque année en conseil de l’Eurométropole.

 

En tant qu’exploitant, la CTS assure la gestion quotidienne du service public de transport dans le respect du contrat de concession. Elle est force de proposition auprès de l’Eurométropole et lui apporte son expertise. 


infrastructures

 

L’Eurométropole réalise les études d’avant-projet pour les extensions de lignes et met à disposition de la CTS les terrains nécessaires. Elle est maître d’œuvre particulier pour les travaux de voirie ou encore d’espaces verts.
Elle valide en outre le programme de renouvellement des investissements (infrastructures et matériel roulant).

La CTS est maître d’ouvrage délégué pour le compte de l’Eurométropole. Elle réalise les études post avant-projet, la construction des ouvrages et la réalisation des travaux, l’entretien et le renouvellement des infrastructures, des équipements et des matériels de transport (bus et tramways).

 

 qui finance

L’Eurométropole couvre la charge comptable annuelle d’investissement portée par la CTS pour le renouvellement des biens affectés à la concession (équipements et matériel roulant) et pour le financement des projets d’extension de lignes de tramway.

La CTS assure le financement des investissements dont elle a la charge et dispose pour cela :
• de ses ressources propres
• des subventions versées par l’Eurométropole
• des emprunts contractés auprès d’organismes bancaires.


La CTS et le groupement SNCF-Keolis ont conclu un accord de partenariat depuis le 1er janvier 2013. D'une durée de cinq ans, celui-ci a été renouvelé fin 2017.


Dans ce cadre, Keolis apporte son appui à la CTS en matière de :
• partages et retours d’expérience
• bases de données métiers
• innovations techniques et de services
• communication et valorisation
• contrats fournisseurs.


Strasbourg Mobilités : développer les mobilités douces

 

 

Filiale à 37,5 % de la CTS, Strasbourg Mobilités développe les mobilités douces, complémentaires au transport public urbain. Lieu de réflexion et d’innovation, son capital rassemble les principaux acteurs locaux impliqués dans les questions de mobilité urbaine.

La société exploite le service de vélos partagés Vélhop, soit vingt stations automatiques, cinq boutiques dédiées et un parc de plus de 6 500 vélos dont certains à assistance électrique.

Strasbourg Mobilités a lancé au printemps 2014, en partenariat avec la CTS et CITIZ,  le Pass Mobilité Cette carte unique permet d’utiliser à volonté bus, tram, Vélhop, parkings-relais, véloparcs, et le service d'autopartage Citiz.